Guide de l'éco-responsabilité

revenir à l'accueil du site

voir le site de l'ademe
imprimer cette page
 

Le tableau ci-dessous présente quelques actions concrètes qu’il est possible de mettre en place dans le cadre d’un programme d’actions visant l’eau, des gestes individuels quotidiens aux opérations de plus grande envergure nécessitant plus ou moins d’investissement.

Actions individuellesActions programmées sans moyens lourdsActions programmées avec de l’investissement
Eau potable
  • Fermer les robinets
  • Relever le compteur tous les mois
  • Bien utiliser l’économiseur d’eau des toilettes
  • Éviter de salir pour limiter la lessive et l’entretien
  • Boire de l’eau du robinet
  • Poser des compteurs pour relever mensuellement les consommations par usage. Choisir des modèles permettant la consultation à distance ou télé-relève
  • Procéder à des relevés occasionnels sur une nuit pour vérifier l’absence de fuite
  • Faire entretenir et vérifier régulièrement les installations, et traiter les fuites
  • Faire un diagnostic complet de la plomberie et des usages (fuites, plomb...)
  • Mettre des robinets poussoirs ou à infrarouge, les équiper d’aérateurs
  • Utiliser des chasses d'eau à double commande
  • Changer la robinetterie qui fuit (50 à 100 €/robinet)
  • Laver les voitures dans des stations de lavage.
  • Établir un plan d’arrosage des pelouses et jardins (arroser le soir ou la nuit...)
  • Choisir des végétaux résistant à la chaleur
  • Sensibiliser le personnel aux économies de la ressource en eau et à sa protection notamment pour éviter les rejets de produits polluants ou toxiques dans les éviers ou toilettes
  • Choisir des pommeaux de douches à faible débit
  • Utiliser des dispositifs de stérilisation réutilisant l'eau des pompes à vides
  • Mettre en place un dispositif de goutte-à-goutte pour les jardins
  • Substituer les systèmes à eau perdue (climatiseur, fontaines) par des systèmes en circuit fermé
  • Faire un suivi de la qualité de l’eau
  • Changer toutes les canalisations au plomb (interdites par la réglementation)
Eaux usées
  • Ne pas jeter de produits toxiques, peintures dans les sanitaires
  • Surveiller et maîtriser les opérations comportant des risques (ex : stockage ou transport de produits toxiques)
  • Récupérer les déchets liquides toxiques (peintures, solvants…) et les faire traiter spécifiquement
  • Signer une convention de rejet avec la station d’épuration en cas de rejet de produits toxiques
  • Suivre la qualité des effluents et les risques associés
  • Utiliser des produits de nettoyage écologiques et/ou le bionettoyage vapeur (notamment en établissement de santé) pour limiter l'utilisation de produits toxiques
  • Récupérer les déchets liquides toxiques et les faire traiter spécifiquement
  • Étudier la pertinence d’un système d’assainissement autonome
Eaux de pluie
  • Limiter les surfaces imperméabilisées (pour éviter les écoulements trop rapides)
  • Mettre en place des systèmes de récupération des eaux de pluie de toiture sur les chéneaux et gouttières pour l’arrosage des espaces verts et la réutilisation en « eaux grises » (toilettes, lavage des véhicules, lavage des sols)
  • Préférer une toiture végétalisée favorisant la rétention d’eau
  • Augmenter les surfaces d’infiltration pour éviter le ruissellement et différer le temps de réponse de l’eau pluviale (important pour les zones inondables)

Identifiez les mesures à prendre pour suivre ces exemples, estimez leurs coûts éventuels ainsi que les économies qu’elles permettraient de réaliser. Pour parvenir à un résultat, fixez-vous chaque année un objectif de réduction.


Espace de travail

Pour travailler sur vos actions "Eau", identifiez-vous, rendez-vous dans votre espace de travail et sélectionnez cette thématique dans la liste.

Si vous ne disposez pas d'un compte sur ce site, vous pouvez en créer un en quelques clics. Inscrivez-vous sur la page "Créer un compte" !


Retour en haut de la page