Guide de l'éco-responsabilité

revenir à l'accueil du site

voir le site de l'ademe
imprimer cette page
 
« Le personnel n'est pas toujours sensibilisé aux économies d’énergie »

Il s’agit de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs, dans leurs gestes au quotidien, avec des conseils pratiques s’appliquant dans la sphère professionnelle et dans la sphère privée. Pour cela l’ADEME met à disposition un certain nombre de guides et supports méthodologiques pour faciliter les actions éco-responsables.


« Nous ne sommes pas propriétaires de nos locaux et n’avons ni accès aux compteurs pour mesurer les différents types de consommation, ni la possibilité de choisir les installations qui utilisent de l’énergie »

Il s’agit de prendre contact avec le propriétaire de façon à accéder aux chiffres de la consommation pour le diagnostic. A terme, il est important d’inciter le bailleur à installer des équipements plus performants et/ou utilisant les énergies renouvelables, lors des opérations de rénovation ou de construction.

Envisagez aussi l'installation de sous-compteurs : entre locataires, voire au sein de services spécifiques plus consommateurs en énergie (action en lien, par exemple, avec le service informatique).


« Dans les établissements sanitaires et médico-sociaux, il est difficile de sensibiliser les résidents qui sont parfois présents peu de temps »

La sensibilisation n’est pas inutile mais donnera effectivement des résultats à plus long terme que dans des structures où le public est captif. Dans ce type d’établissements, il est par ailleurs important de faciliter les « bons gestes » par de la technicité : détecteurs de présence, capteurs de luminosité, minuteries, arrêt automatique du chauffage lors de l’ouverture des fenêtres, etc. C’est également par l’exemplarité des personnels que les patients et résidents pourront s’habituer à la maîtrise de l’énergie

La sensibilisation n’est pas inutile mais donnera effectivement des résultats à plus long terme que dans des structures où le public est captif. Dans ce type d’établissements, il est par ailleurs important de faciliter les « bons gestes » par de la technicité : détecteurs de présence, capteurs de luminosité, minuteries, arrêt automatique du chauffage lors de l’ouverture des fenêtres, etc.
C’est également par l’exemplarité des personnels que les patients et résidents pourront s’habituer à la maîtrise de l’énergieLa sensibilisation n’est pas inutile mais donnera effectivement des résultats à plus long terme que dans des structures où le public est captif. Dans ce type d’établissements, il est par ailleurs important de faciliter les « bons gestes » par de la technicité : détecteurs de présence, capteurs de luminosité, minuteries, arrêt automatique du chauffage lors de l’ouverture des fenêtres, etc.C’est également par l’exemplarité des personnels que les patients et résidents pourront s’habituer à la maîtrise de l’énergie

Retour en haut de la page