Guide de l'éco-responsabilité

revenir à l'accueil du site

voir le site de l'ademe
imprimer cette page
 
Méthodologie

La précollecte est l’étape entre la production de déchets papier (à votre bureau) et leur collecte (par le service public ou un prestataire privé). Une précollecte efficace est garante d’un bon recyclage.

Une fois la majorité de vos collaborateurs convaincus de la nécessité de trier, il faudra engager une réflexion collective sur la façon de mettre en place ce tri, entre le moment où le papier devient un déchet et le moment où il est collecté (par un opérateur privé ou par le service public). Votre prestataire de collecte et votre entreprise de propreté peuvent vous aider sur ce point. Cette dernière joue un rôle important dans le relai du tri vers les contenants et la collecte appropriés.

1. De quelles options disposez-vous ?

a. Une précollecte individuelle : chaque salarié ou agent dispose d’un bac spécifique de récupération du papier à proximité immédiate de son bureau. Ceci peut être pratique car ces bacs sont la plupart du temps fournis par le prestataire. Chacun peut être responsabilisé en étant chargé de vider son bac individuel dans un bac collectif régulièrement.

b. Une précollecte regroupée : ces bacs spécifiques sont disposés dans chaque bureau/open space/étage/service/équipe. Pensez à installer les bacs sur des chemins utilisés très souvent (près des toilettes, de la machine à café, des imprimantes, etc.)

2. type de bac

Quelle taille (pour collecte individuelle ou collective, à proximité d’un gisement important ou non), quelle matière (carton ou plastique), quel type (boîte fermée ou ouverte, sac), etc.

Le prestataire qui collectera vos déchets papier (voire votre entreprise de propreté) vous aidera à faire ce choix et peut généralement vous fournir les bacs de précollecte.

Réaliser soi-même le lien entre précollecte et collecte

Certaines entreprises dont le flux de papier est faible peuvent faire le choix d’apporter elles-mêmes leur papier usagé à la déchetterie ou dans un point de collecte volontaire. Ceci peut aider à la sensibilisation des collaborateurs, en instaurant un roulement pour la personne chargée de l’apport (ou choisissez quelqu’un qui vit près d’un point d’apport), et représente une économie sur la prestation de collecte. Contactez votre commune ou communauté de commune pour connaître les points d’apport volontaires et les modalités.

Pour aller plus loin

Selon votre prestataire, vous pouvez mettre en place un tri plus fin du papier : séparer les papiers blancs, les bruns, et les journaux, et ainsi éviter le downcycling de vos papiers (c'est-à-dire éviter qu’ils ne soient recyclés en produits de moins bonne qualité). Un tri fin permettra de recycler vos papiers blancs en papiers identiques (au lieu de les recycler en papier journal par exemple), et ainsi prolonger le cycle de vie de la fibre. Il est possible également que ce tri plus fin rigoureux vous assure un meilleur revenu lors de la revente de vos papiers de récupération (mais ceci est variable, car les cours du papier sont très fluctuants). Adressez-vous à votre prestataire de précollecte ou de collecte pour connaître les possibilités.


Retour en haut de la page