Guide de l'éco-responsabilité

revenir à l'accueil du site

voir le site de l'ademe
imprimer cette page
 

Des logos environnementaux sont apposés sur les produits (biens et services) pour mettre en avant leur qualité et leurs moindres impacts environnementaux.

Tous les logos « environnement » ne sont pas des écolabels

De nombreux produits de notre consommation courante sont porteurs de logos signalant le fait qu'ils sont plus respectueux de l'environnement que des produits dits "classiques". Pour autant, il ne s'agit pas d'écolabels.

Un écolabel est un logo environnemental qui garantit qu'un produit est plus écologique tout au long de son cycle de vie. Tous les logos environnementaux et tous les labels ne sont donc pas des écolabels.

Certains logos sont accordés si le produit respecte un cahier des charges très précis avec des critères exigeants de protection de l'environnement. D'autres logos ne se basent pas sur un cahier des charges, dans ce cas, le consommateur n'est pas garantit que le produit est plus écologique qu'un autre.

Si le respect d'un cahier des charges est primordial, il ne suffit pas pour qualifier le logo d'écolabel : les exigences sont bien plus importantes.

Les écolabels : la garantie d’un produit de qualité qui respecte l’environnement

Certains logos offrent des garanties aux consommateurs sur la qualité des produits qu'ils achètent. À cette exigence de qualité, les écolabels ajoutent un autre impératif : les produits écolabélisés limitent leurs impacts environnementaux à toutes les étapes de leur cycle de vie, de l'extraction des matières premières, en passant par la fabrication, la distribution, l'utilisation et jusqu'à la fin de vie ou valorisation (recyclage, réemploi,etc.) du produit.

Ainsi, un écolabel doit répondre aux exigences suivantes selon la norme ISO 14024 :

  • il respecte des critères environnementaux précis ;
  • il minimise les impacts environnementaux (pollution de l'eau, de l'air, des sols, émissions des gaz à effet de serre...) du produit tout au long de son cycle de vie ;
  • les produits sont certifiés par un organisme indépendant qui garantit la conformité du produit aux critères du référentiel ;
  • les critères environnementaux sont révisés régulièrement pour assurer que les meilleurs produits se distinguent des autres.
Trois écolabels publics disponibles en France

L'Écolabel Européen, l'Ange Bleu et l'Écolabel Nordique sont les trois écolabels publics largement diffusés sur des produits que nous consommons tous les jours en France :

  • L'Écolabel Européen, créé en 1992 par la Commission européenne, tient compte des impacts du cycle de vie du produit (bien ou service) sur l'environnement ainsi que sa qualité lors de son usage. En 2017, il concerne plus de 29 catégories de produits soit plus de 37 000 biens et services disponibles en Europe.
  • L'Écolabel Nordique ou Nordic Swan, répond à des exigences très fortes afin de limiter les impacts des produits sur le climat et plus généralement sur l'environnement. Leurs performance et fonctionnalités sont elles aussi évaluées. Depuis 1989, plus de 63 catégories de produits sont porteurs de ce label des pays d'Europe du Nord (Islande, Suède, Norvège, Danemark et Finlande).
  • L’Ange Bleu ou Blauer Engel, est un écolabel allemand créé en 1978 qui concerne environ 125 catégories de produits soit 12 000 biens et services. il privilégie lui aussi un moindre impact sur l'environnement et la santé ainsi que des produits très performants et de qualité.

Produits et services Écolabel Européen Ange Bleu Écolabel Nordique
Multimédia et audiovisuel
  • Téléviseurs
  • Équipements d'impressions (imprimantes, photocopieurs...)
  • Ordinateurs
  • Téléviseurs
Produits d'entretien et de nettoyage
  • Lessives
  • Nettoyants multi-usages
  • Nettoyants pour sanitaires
  • Nettoyants pour vitres
  • Détergents pour lave-vaisselle
  • Produits de rinçage
Hygiène et beauté
  • Savons, shampooings et après-shampooings
  • Papiers essuie-tout
  • Papiers toilettes
  • Mouchoirs en papier
  • Produits d'hygiène
Équipements de la maison
  • Matelas
  • Peintures et vernis
  • Mobilier en bois
  • Peintures, vernis et lasures
  • Enduits
Jardin
  • Amendements organiques
Papeterie et édition
  • Feuilles de papier
  • Papiers imprimés
  • Journaux
  • Feuilles de papier
  • Publications
  • Feuilles de papier
  • Stylos, feutres, crayons de couleur
  • Enveloppes
Habillement
  • Produits textiles
  • Chaussures
Services
  • Hôtels
  • Gîtes
  • Chambres d'hôtes
  • Campings
Autres
  • Ampoules
  • Tubes fluorescents
  • Jouets

 

D’autres logos publics intéressants à connaître
  • Energy Star, créé en 1992 aux États-Unis pour les équipements informatiques. Il concerne 14 catégories de produits notamment dans le domaine des équipements de bureau : ordinateurs fixes et portables, écrans, photocopieurs, scanners, imprimantes, appareils multi-fonctions. Les équipements porteurs de ce logo, permettent de faire des économies d'énergie tout en conservant des caractéristiques et un confort d'utilisation similaires à un produit non labellisé.
  • Agriculture biologique (français et européen), cette certification garantit, depuis 1980, une qualité attachée à un mode de production plus respectueus de l'environnement et du bien-être animal. En effet, ce mode de production est soucieux du respect des équilibres naturels (absence de pesticide, d'engrais chimique de synthèse, d'OGM, limitation des intrants...). Il favorise également la biodiversité et la vie des sols. La mention du label public officiel vous garantit qu'un produit "issu de l'agrilculture biologique" est composé d'au moins 95 % d'ingrédients issus de ce mode de production. Toutes les exploitations agricoles et les fabricants de produits biologiques sont contrôlés chaque année par un organisme indépendant.
  • Pêche durable, ce logo sera bientôt apposé sur certains produits de la mer (vivants, frais ou référigérés). Il garantit que les produits certifiés respectent les critères d'une pêche durable.
Les auto-déclarations

Les auto-déclarations recouvrent toutes les allégations environnementales avancées par les producteurs ou distributeurs, sous leur seule responsabilité. Il peut s'agir de messages ou de pictogrammes. Généralement, ces données ne font pas l’objet de contrôles par une tierce partie indépendante et ne garantissent donc pas un véritable engagement du producteur dans une démarche environnementale ou sociale.


Retour en haut de la page