Guide de l'éco-responsabilité

revenir à l'accueil du site

voir le site de l'ademe
imprimer cette page
 
Principaux enjeux
Consommation d'eau - Pensez à installer des robinets temporisés, mousseurs, chasses d’eau à double débit…

Pensez à installer des robinets temporisés, mousseurs, chasses d’eau à double débit…

  • L’eau douce ne représente que 3 % des ressources en eau de la planète (dont une majeure partie sous forme de glaces). Elle est rare et précieuse et doit être économisée.
  • La ressource en eau renouvelable et disponible était de 7 500 m3/personne et par an en 1995, alors qu’elle atteignait 17 000 m3/personne/an en 1950. Avec le rythme de croissance démographique actuel couplé à l’industrialisation, l’urbanisation et l’intensification agricole, elle devrait chuter à 5 100 m3/personne/an en 2025 (source Centre d’information sur l’eau).
  • Bien que la France soit bien dotée en eau et en capacités naturelles de stockage, les régions sont inégalement desservies.
  • Le captage, le traitement, la distribution et le transport d’eau potable ainsi que le traitement des eaux usées dans les stations d’épuration nécessitent de nombreuses infrastructures et consomment beaucoup d’énergie.
Quelques repères
  • En 2008, le prix moyen du m3 d’eau distribuée en France était de 3,39 euros (source : Agreste)
  • Un employé de bureau consomme en moyenne  de 10 à 30 litres d’eau par jour (hors restauration et climatisation)
  • Un service de restauration collective consomme  20 litres d’eau par repas préparé.
  • Une petite fuite d’eau sur un robinet représente 4 litres par heure soit 35 m3 par an (environ 100 € par an) dans le cas du goutte-à-goutte et 16 litres par heure soit 140 m3 par an (environ 450 € par an) pour un mince filet d’eau (source Centre d’information sur l’eau).
  • La récupération des eaux de pluie entraîne une économie de 5 € à 50 € pour 100 m2 de pelouse.
  • L’installation de mousseurs sur les robinets, ou de chasses d’eau à doubles commandes ou volume réduit, peut générer jusqu’à 50% d’économies sur la consommation d’eau.
Établissements sanitaires et sociaux
  • Dans une maison de repos, on estime la consommation à 250 litres d’eau par jour et par lit ; 450 litres dans un hôpital (source : Observatoire de l'eau en Vendée)
  • La gestion de l’eau, et notamment des effluents, est particulièrement sensible dans les établissements de santé du fait d’installations spécifiques très consommatrices en eau (stérilisation, blanchisserie, ...) et de la présence de nombreuses substances polluantes pour l’environnement et pour l’homme (légionnelle, résidus médicamenteux, effluents chlorés, etc.)

Retour en haut de la page