Guide de l'éco-responsabilité

revenir à l'accueil du site

voir le site de l'ademe
imprimer cette page
 
Agir sur la qualité des espaces verts

Gestion durable des ressources naturelles

Agir sur la qualité des espaces verts

Diminuer les impacts environnementaux liés aux espaces verts et non bâtis, notamment en termes de ressources en eau et de biodiversité. Favoriser des services d’entretien socio-responsables.

Les enjeux liés aux espaces verts

Principaux enjeux
Patio végétalisé et puits de lumière - Exploitez la lumière naturelle et pensez à aménager des espaces verts.

Exploitez la lumière naturelle et pensez à aménager des espaces verts.

  • Les Français sont très attachés au végétal dans leur vie quotidienne et font preuve d’une sensibilité grandissante pour l’environnement, y compris en ville, où 7 personne sur 10 déplorent le manque de végétation (source : Etude « Le jardin, un bien social à partager », UNEP). Les parcs et jardins, ou tout simplement des plantes dans les locaux, améliorent la qualité du cadre de vie ou de travail.
  • Avec environ 110 000 tonnes par an, la France est le troisième consommateur mondial de pesticides, après les Etats-Unis et le Japon et, de loin, le premier utilisateur en Europe (source : Sénat). La qualité de l’eau contenue dans les nappes phréatiques en pâtit et cette problématique est un véritable sujet de santé publique.
  • L’arrosage des espaces verts nécessite d’importantes quantités d’eau.
  • Certaines pratiques culturales de gestion des jardins et espaces verts présentent des risques pour la biodiversité (tandis que des techniques alternatives existent) :
    • la plantation d’espèces qui vont s’avérer invasives (exemples :comme par exemple le bambou, l’ailante, le buddlea)
    • l’usage de produits de traitement trop peu sélectifs supprimant la base de la chaîne alimentaire de nombreuses espèces (insectes, oiseaux…).
  • Directement ou indirectement, l’entretien des espaces verts engendre également des émissions de gaz à effet de serre (transport, gestion des déchets, achat de matériel),
Quelques repères
  • En France, 2 % de la consommation de pesticides est liée à l’entretien des espaces verts publics (source : Sénat). Ces produits de synthèse sont fortement consommateurs d’énergie pour leur fabrication et leur acheminement.
  • En 2005, l’arrosage des espaces verts des collectivités territoriales représentait 47 millions de m3 d’eau.
  • En 2009, 15,1 millions de tonnes de déchets verts ont été produites en France dont 7 collectées par les collectivités : 3,5 en déchèterie, 1,2 avec les ordures ménagères, 1,2 en collecte sélective au porte-à-porte, 1 à partir des espaces verts publics.
  • Les entreprises du paysage emploient 85 050 personnes, dont 61 500 salariés (72 %) et 23 550 non salariés (28 %) (source : UNEP)
  • Les actions concrètes réalisées par une majorité de services espaces verts sont : gérer mieux les produits phytosanitaires (pour 92 % des communes), favoriser la biodiversité (pour 82 % des communes), économiser l’eau potable (pour 80 % des communes), recycler les déchets verts sur place (pour 72 % des communes) et réduire les nuisances sonores (pour 53 % des communes) (source : Agrinova, 2009).

Retour en haut de la page