Guide de l'éco-responsabilité

revenir à l'accueil du site

voir le site de l'ademe
imprimer cette page
 
Émissions de CO<sub>2</sub> liées au résidentiel-tertiaire - Le bâtiment (résidentiel et tertiaire) représente près de 25 % des émissions de gaz à effet de serre en France.

Le bâtiment (résidentiel et tertiaire) représente près de 25 % des émissions de gaz à effet de serre en France.

  • La consommation annuelle moyenne d’électricité, de gaz, de fioul, de bois, de charbon et de chauffage urbain (en kWh/personne),
  • La consommation annuelle moyenne d’énergie (en kWh/personne),
  • La consommation annuelle moyenne d’eau (en m3/personne),
  • Le ratio entre, d’une part, la surface des sites couverts par un bilan ou audit des consommations énergétiques et des émissions de GES, et d’autres part la surface totale des sites
  • Le nombre de sites couverts par un plan d’action,
  • Le pourcentage de réduction des émissions de CO2 par an résultant de la mise en œuvre d’un plan d’actions (pour chaque site / service / direction ayant établi un plan d’actions).

 

 

Établissements sanitaires et sociaux

Pour les établissements sanitaires et médico-sociaux, il est pertinent d’utiliser des indicateurs rapportés à l’activité : m2, nombre de lits d’hébergement, nombre de lits d’hospitalisation, nombre de journées, etc.

L’Observatoire de l’Immobilier Durable retient également comme indicateurs :
  • la Performance Energétique Intrinsèque exprimée par la note “carbonscreen©” de 0 à 100
  • l’indicateur de Changement Climatique exprimé en kg/CO2e par m2 et par an, correspondant aux émissions de gaz à effet de serre dûes aux consommations énergétiques du bâtiment

 

Ces indicateurs ont été utilisés pour établir le baromètre de la performance énergétique et environnementale des bâtiments tertiaires de l’Observatoire de l’Immobilier Durable .


Retour en haut de la page